Daniel Bélanger
Directeur général et artistique

© Pierre-Marc Laliberté

« La diversité et l’inclusion sociale en culture sont des facteurs d’émancipation pour notre société. Et je crois fermement qu’il faut revoir l’importance de tout un chacun… notamment dans notre milieu de la danse ! »


Très actif dans le milieu artistique de Québec, Daniel Bélanger a démontré, depuis plus de 25 ans, des talents manifestes d’interprète, de chorégraphe et de pédagogue.

Dès la fin de sa formation, à l’Université York de Toronto, il fait ses premières armes avec O Vertigo Danse. Par la suite, interprète au sein de la Compagnie Danse Partout, il rencontre des chorégraphes de renom avant de poursuivre sa carrière sur la scène internationale, d’abord en Allemagne, dans des productions de la compagnie Ismaël Ivo, puis à Québec, avec Ex Machina, sous la direction artistique de Robert Lepage. En parallèle à sa carrière de danseur, il contribue, comme chorégraphe, au développement de plusieurs athlètes élites en patinage artistique du Québec.

Il entreprend, en 2001, une carrière d’enseignant pour différents programmes professionnels tout en continuant de participer à des productions comme interprète et chorégraphe. Il est également invité dans des écoles, des universités et des festivals où il donne des classes de maître.

Soucieux de démocratiser la danse, il propose également des ateliers et des conférences qui s’adressent autant à une clientèle professionnelle qu’amateur. En 2002, il reçoit, avec l’enseignante spécialiste de l’école aux Quatre-Vents de Québec, le Prix national Éducation artistique et culture pour l’élaboration d’un projet d’intégration des matières scolaires par la danse.

En 2003, il cofonde Code Universel et crée plus d’une quinzaine d’œuvres dont certaines ont une visibilité à l’international et ailleurs au Canada. L’ADN de cette compagnie de danse est de miser sur la composition d’équipes pluridisciplinaires d’où émergent des œuvres de toutes formes. Ces rencontres, parfois inusitées, voire même impossibles, où prône la transversalité et l’échange d’idées, provoquent des œuvres donnant naissance à des images poétiques et fortes.

En 2012 et 2013, il est en nomination pour le Prix du développement culturel (Prix François-Samson) dans le cadre des Prix d’excellence des arts et de la culture à Québec.

En 2018, il obtient le Diplôme d’étude supérieure – gestion d’organismes culturels aux HEC Montréal ce qui lui permet d’enrichir et d’élargir ses compétences afin de consolider son rôle de direction général et artistique de Code Universel. Il souhaite, par le fait même, partager ses connaissances en agissant comme mentor ou consultant dans le milieu artistique.